Christian Lichtwardt, chef de service au niveau de l’Office de presse et d’information du gouvernement fédéral allemand, a confirmé officiellement, hier, lundi 23 novembre que la chancelière Allemande Angela Merkel a adressé uniquement une lettre à Abdelmadjid Tebboune, le président algérien hospitalisé en Allemagne depuis le 28 octobre dernier, pour lui “souhaiter un bon rétablissement”. C’est tout ce que la chancelière allemande a dit textuellement dans son message au président algérien. Angela Merkel n’a jamais affirmé dans son message qu’”elle se réjouit qu’il se soit remis de son infection au coronavirus”, comme il avait été rapporté par la Présidence de la République algérienne et l’agence de presse gouvernementale algérienne, l’APS.

Christian Lichtwardt a été affirmatif dans sa réponse aux questions d’Algérie Part  : “Angela Merkel a écrit pour souhaiter un prompt rétablissement au président algérien Tebboune”. Elle n’a jamais affirmé que le président Algérien s’est remis de son infection et elle n’a jamais utilisé le terme “se réjouir” comme le prétendent la Présidence algérienne et l’APS.

“Veuillez adresser toutes les autres questions au gouvernement algérien”, a encore confié Christian Lichtwardt à Algérie Part concernant le contenu manipulé et inventé de toutes pièces par le Palais Présidentiel d’El-Mouradia et l’APS. Le haut responsable allemand renvoie ainsi les autorités algériennes à leur responsabilité dans ce nouveau scandale de désinformation qui vise à manipuler l’opinion publique algérienne en lui distillant de fausses annonces. Des paroles qui n’ont jamais été dites ou affirmées par la Chancelière allemande, Angela Merkel.