Le polisario est impliqué dans le trafic d’armes, d’êtres humains et de drogues et constitue de ce fait une menace réelle pour la sécurité dans la région du Sahel, a souligné, vendredi, l’ancien premier ministre français, Manuel Valls.

M. Valls, qui était l’invité d’une émission de la chaîne de télévision espagnole « Antena3″, a qualifié d’ »irresponsables » les positions de Podemos, parti minoritaire au gouvernement espagnol de coalition, relatives au Sahara marocain et aux séparatistes, « sachant que le polisario est impliqué dans le trafic d’armes, d’êtres humains et de drogues dans la région du Sahel ».

« Il ne faut pas chanter hors-scène », a averti M. Valls, appelant le gouvernement espagnol à « être responsable et à la hauteur des défis auxquels le pays et l’Europe font face ».

L’ancien premier ministre français a, par ailleurs, affirmé que le Maroc est un allié important pour l’Europe.

« Le Maroc est un allié indispensable dans la lutte contre le terrorisme et le djihadisme qui constitue un grand défi pour l’Europe », a relevé M. Valls.

« Nous avons des milliers de personnes radicalisées dans nos pays, pour cette raison nous avons besoin de la collaboration des pays africains, et plus particulièrement du Maroc », a-t-il martelé.