On est unanime à dire que l’humanité est en train de passer par l’une des phases les plus sombres de son histoire contemporaine. Qui ne se languit à l’idée de pouvoir ressortir et profiter de ces petits moments que nous offrent la vie et qui, il faut bien le dire, nous manquent affreusement….eh bien personne !

Mais voila, combien même on est impatient de tourner la page de cette pandémie, il faut bien se dire que l’histoire se rappellera longtemps de ceux qui ont décidé, à ce moment précis, de snober le  peuple marocain, et qui malgré leur stature, ont tout simplement ignoré les souffrances de leur concitoyens, refusant d’apporter ne serait-ce qu’une aide morale à ces gens qui ont perdu, parfois, des parents, des frères et sœurs, voire même des enfants.

C’est le cas du pseudo-journaliste Omar Radi, qui, récemment encore, remuait ciel et terre en demandant l’aide des marocains pour échapper à ses démêlées judiciaires, mais qui, une fois bien au chaud chez lui, a décidé de les remercier en traitant de “chèvres” tout ceux qui ont décidé de suivre, à la lettre, les directives données par les autorités pour prévenir la propagation du covid-19.

La bande à “Moulahoum Hicham” n’est pas en reste, à savoir les Mounjib, Benchemsi, Jamai, Said Salmi et j’en passe, qui se sont empressés, pour certains, de se réfugier dans leur pays natal, afin de fuir les aléas du virus, mais qui, continuent, malgré tout, de cracher dans la soupe en ne pensant qu’à eux et à personne d’autre, combien même ils veulent faire croire que leurs pseudo-revendications sont dans l’intérêt du peuple marocain.

Mais sachez, qu’il y’aura un avant et un après cette pandémie du coronavirus….personne n’oubliera ceux, qui, aveuglés par leur haine du régime, ont décidé de trahir le peuple marocain, allant jusqu’à espérer que les mesures prises par les autorités échouent et ce, dans le seul but de pouvoir danser sur la tombe des morts et dire “je vous l’avez bien dit”… Malheureusement pour ces parias, le Maroc sortira, de cette épreuve, encore plus fort et plus uni que jamais …il n’est  pas certain que l’on pourra en dire de même sur le sort qui vous attend…