Le président algérien Abdelmajid Tebboune a nommé l’ex-ambassadeur d’Alger à l’Onu, Sabri Boukadoum,  premier ministre par Intérim,  ce choix en dit long sur la position que compte adopter le “nouveau” régime Algérien à l’égard du Maroc, car en procédant à cette désignation, le complexe militaro-politique ne fait que perpétuer une tradition axée sur l’instrumentalisation du concept d’ennemi extérieur, alimentée par des contre-vérités dont ils ont le secret.

En effet, celui qui a également occupé le poste de ministre des affaires étrangères, est connu pour son hostilité manifeste envers le Maroc, par conséquent, il n’aura aucun mal à déblatérer les mêmes propos, attentatoires à l’intégrité territoriale du Royaume, que ceux qu’il avait l’habitude de réciter dans les couloirs de l’ONU.  

A vrai dire, l’on se demande s’il n’aurait pas été mieux pour Sabri Boukadoum, d’être nommé ministre de la “diffamation”, tellement il n’est bon qu’à ça, et encore, le représentant marocain à l’ONU, Omar Hilale n’avait, à l’époque, aucun mal à dissiper les voiles mensongers tissés dans les bureaux d’EL Mouradia.

Ceci dit, l’animosité institutionnalisée algérienne, ne devrait pas surprendre, car Abdelmajid Tebboune, alors candidat à la présidence, corrélait déjà l’ouverture des frontières à des prétendues excuses que le Maroc devrait formuler, avant de rassurer implicitement Gaid Salah, sur son intention à poursuivre la politique de sabotage des relations de bons voisinage et de développement économiques, auxquels aspirent les peuples de la région, et ce, en soutenant les mercenaires de Tindouf.

Ainsi, la dernière main tendue par le Maroc, s’est heurtée comme à chaque fois à l’entêtement bien calculé de la classe dirigeante en Algérie, car qu’on se le dise, Sabri Boukadoum n’est qu’un larbin au service d’Abdelmajid Tebboune, qui a son tour se plie en quatre pour satisfaire son mentor, le généralissime Gaid Saleh, véritable décideur. Au grand dam des manifestants, a Alger, tout a changé pour que rien ne change.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici