Gaid Salah voit grand ! Non pas pour ses compatriotes qu’il mate toujours dans la violence, ni pour son pays qu’il s’applique à piller sans vergogne avec sa horde de caporaux et autres gradés de l’armée,  mais par son projet gargantuesque qui tourne autour de sa propre personne ! En effet, selon des sources averties, le général songerait à se proclamer empereur, en dépit que ce titre n’a aucune existence officielle au sein de l’armée algérienne.

Si Gaid Salah avait d’abord envisagé de s’attribuer le titre de maréchal,  comme cela a été rapporté par le journal “Algérie (très) patriotique”, il a revu ses ambitions à la hausse, quelques heures plus tard. 

Selon nos sources, c’est le film documentaire français, “la marche de l’empereur”, traitant du mode de reproduction des manchots vivant en antarctique, qui serait à l’origine de cette décision saugrenue, en effet, après l’avoir regardé lors de sa séance hebdomadaire de pédicure, le général aurait furieusement bondit de son fauteuil, éclaboussant de sa salive l’employé chargé de la sale besogne,  en s’exclamant  “si un pingouin est empereur, pourquoi pas moi !”. 

De toute évidence, le général n’a pas pu digérer le fait qu’il soit l’unique haut gradé à la tête d’un Etat, qui ne dispose pas d’un titre égalant sa stature, à l’instar des maréchaux Al Sissi en Egypte et le décrié  Khalifa Haftar en Libye.

Ainsi, cette crise existentielle que traverse Gaid Salah, est ni plus ni moins qu’un manque de considération envers le peuple algérien, qui milite depuis des mois pour arracher leurs droits  des mains velues de l’omnipotent général, qui en plus, se paye de luxe d’ignorer orgueilleusement la gronde populaire.

Le peuple algérien a du souci à se faire, surtout si le vieux Gaid Salah se laisse facilement  influencer par des productions audio-visuelles. Espérons juste que le prochain film de Gaid Salah ne soit pas “la passion du Christ”, en attendant, c’est l’Algérie toute entière qui nous fait un remake du Titanic.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici